Souvenir de Gamer - Vib Ribbon (1999)

Une fois n’est pas coutume, je ne vais pas parler d’un jeu auquel j’ai joué à l’époque de sa sortie, mais parce que c’est OJNI m’avait marqué à l’époque. C’est en fait un des premiers jeux de rythme.

Mais ce qui m’avait marqué le plus à l’époque, c’est le design  :  en noir et blanc avec des lignes et un personnage qui pourrait presque rappeler le mythique dessin animé La Linea. Mais en plus, ce jeu permettait de “jouer” sur ses propres titres sur CD, puisqu’il se chargeait en RAM pour enlever le CD du jeu. Une démo vaut mieux qu’un long discours.

la video

Simple, non? Le producteur du jeu, Masaya Matsuura, ancien musicien lui même, est l’auteur d’un autre titre mythique du genre : PaRappa the Rapper, sorti sur cette même Playstation, 3 ans plus tôt. Mais ici, il va plus loin en permettant au joueur d’insérer ses morceaux, dès fois qu’on n’aime pas le rap des années 90. Imaginons …. Abba, tiens.

la video

On voit que les codes des jeux de rythme sont déjà là, même s’il faut retenir les combinaisons de touche avec les obstacles. Cela corse grandement la difficulté, par rapport aux DDR et Guitar Hero où il y a des flèches ou des codes couleur. Avec un design minimaliste, pas vraiment d’aventure (7 titres inclus), il faut être prévenu que le challenge sera appporté par … notre choix de titre. Le design du jeu inspirera peut-être le créateur de REZ, 2 ans plus tard?

En émulation, il n’est pas facile à trouver en version Européenne…. tout simplement parce qu’il s’est peu vendu. (et encore, j’en ai chié pour avoir un PaRappa the rapper en occasion, il y a quelques années). La version japonaise existe mais pour s’y retrouver dans les menus très stylisés, il faut s’accrocher. Ensuite, le niveau du jeu est ardu pour les combinaisons, même si le rythme n’est pas aussi effréné que d’autres titres du genre.

Le jeu a été diffusé sur le PSN, et a eu 2 suites sur PS2, Mojib Ribbon et Vib Ripple, encore plus rares que celui-ci, puisque réservées au Japon. Le jeu de rythme mettra du temps à s’imposer en occident, c’est vrai, car cette culture du par-coeur et de la répétition et de l’amélioration continue est très japonaise. N’empèche qu’à l’époque, quand je lisais des articles sur ce truc inclassable dans les journaux spécialisés, ça donnait envie…

Written on November 2, 2017
Categorie : geek
Tags : 1990s,geek,Geekeries,jeuvideo,retrogaming,rythmgame