Musique - Interview d'Undercover Slut

Le leader du groupe Undercover Slut, ‘O’, nous présente ce groupe de métal français qui mérite plus d’attention dans l’hexagone. On le retrouve, lui et ses comparses, sur les routes d’Europe et du monde depuis quelques années. Un groupe qui est aussi intéressant pour sa musique que pour ses prises de position.

  • Iceman : Bonjour ! Tout d’abord, comment vous présenteriez-vous aux personnes qui ne vous connaissent pas ?
  • ‘O’ : Comme un esprit libre, menant le plus grand groupe de RNR que ce pays n’ait jamais eu. Ultime chance de placer enfin notre hexagone sur cette carte du RNR dominée par les Anglo-Saxons depuis toujours.
  • Iceman : L’une de vos particularités est votre militantisme pour la cause animale, ce qui n’est pas pour nous déplaire sur Iceman. Est-ce plus un handicap ou un avantage vis-à-vis des médias et des professionnels de la musique ?
  • ‘O’ : Ni handicap, ni avantage. Ma démarche est sérieusement sincère. “Shadow Song”, notre video ne sera jamais diffusée sur telle ou telle chaîne de TV nationale et internationale comme le fût “narcOtics/cOsmetics”. Dommage, mais il en est ainsi. Il reste néanmoins YouTube, DailyMotion, l’internet restant le media le moins affecté par la censure au jour d’aujourd’hui. Liberté en sursis qui pourrait ne pas durer. Fogiel et Carlier ne se seraient jamais intéressés à ma personne s’il n’y avait pas eu cette comparaison camps de concentration/abattoirs dans le booklet de “Communism Is Fascism”.
  • Iceman : Que répondez vous à ceux qui ne voient en vous que des provocateurs à la Marilyn Manson ?
  • ‘O’ : D’enrichir leur culture musicale et générale afin de mourir moins idiot !
  • Iceman : On vous voit de plus en plus à l’étranger et de moins en moins en France ces temps-ci. Est-ce le fait que votre musique y est mieux accueillie ? Les festivals français de Hard Rock accueillent pourtant des groupes un peu plus extrêmes…
  • ‘O’ : Oui et non. Le problème, si problème il y a, est qu’ UNDERCOVER SLUT n’appartient à aucun collectif, ni à cette grande “famille” du rock ou du metal “made in France”. Mon attitude générale et mes propos en particulier m’ont toujours fermé beaucoup de portes. Je ne sais pas flatter, je refuse de faire semblant, je mens très mal, tout ce genre de choses qui facilite l’évolution dans ce milieu.
  • Iceman : Dans les influences citées sur votre MySpace , on trouve Notorious BIG, Charles Darwin ou Wendy O Williams. Étonnant mélange pour le profane mais qui a pourtant une logique. Expliquez nous ?
  • ‘O’ : Il s’agit de personnes à fortes personnalités aujourd’hui décédées qui possèdent toute mon admiration et tout mon respect. Biggie Smalls, parce qu’il était et reste le meilleur rappeur noir de tous les temps, énième victime de l’industrie musicale, preuve irréfutable que les maisons de disques sont meurtrières. Charles Darwin, observateur/provocateur, une menace pour le confort de l’humainement correct. J’adore. Wendy O Williams, princesse ultime du Shock Rock, anti-héroine destructrice/auto-destructrice. Que son âme repose en paix.
  • Iceman : Wendy O Williams, le maquillage noir et blanc, …alors, fans de KISS ?
  • ‘O’ : Pas tant que ça. J’adore Vinnie Vincent, l’album “Lick It Up” et 2 titres de “The Elder”. Le reste à tendance à me saouler. Pour ce qui est de Wendy O Williams, je la préfère dans sa période Plasmatics, son 1er album solo sonne beaucoup trop KISS. Son album “hip hop” est plutôt intéressant par contre. Le maquillage noir et blanc a été emprunté au Kabuki et non à KISS. (ndlr : Wendy O Williams a été produite par Gene Simmons de Kiss pour l’album WOW. Kiss s’est en effet inspiré du Kabuki pour son maquillage, ainsi que d’autres groupes de cette époque)
  • Iceman : Quel est votre disque favori ?
  • ‘O’ : Impossible d’en citer un. Je possède des milliers de disques. Trop d’albums “favoris” pour n’en citer qu’un.
  • Iceman : Le premier disque acheté ?
  • ‘O’ : Single de KISS “I”/”The Oath”.
  • Iceman : Quel est votre rêve de musicien ?
  • ‘O’ : Qui a dit que j’étais musicien ?
  • Iceman : Votre meilleur souvenir musical ?
  • ‘O’ : L’enregistrement d’ “Amerikkka Macht Frei” au Chop Shop studio à Hollywood.
  • Iceman : Merci beaucoup.

membres : ‘O’, Divine, Drag, Gash, Fake

dernier album : Amerikkka Macht Frei, disponible dans les meilleures épiceries végétariennes.

La Video

photo

Written on March 22, 2010
Categorie : musique
Tags :