BD - (adult tales of) Terror illustrated de E.C. Comics (1955)

E.C. Comics est un éditeur culte pour les amateurs de Comics. C’est évidemment l’éditeur du magazine MAD, mais aussi des fameuses Tales from the crypt, réédités de nombreuses fois après la fin de parution en 1954. Terror Illustrated est une sorte d’avatar éphémère de cette série, mais ne dura que 2 volumes.

Pour le coup, l’article Wikipedia sur E.C. Comics est très complet, pour comprendre l’impact de cette société sur la BD US mais aussi sur le cinéma. Je possède une réédition des Tales from the crypt en français, mais j’ai découvert récemment qu’Archive.org avait mis en ligne un paquet de publications d’E.C. ici (jeu de mot involontaire…). Et j’ai donc découvert cette sorte de “suite” aux fameux contes…. dans le style Picto fiction. Pour vous donner une idée, voici ce que cela donne sur un écran de tablette/smartphone.

On pourrait rapprocher ça du Roman/Nouvelle graphique puisque l’on n’a pas de bulles mais un texte et une illustration dans un style monochrome et photoréaliste. La parentée avec les autres parutions d’E.C. est claire car on est dans des histoires courtes (environ 12 pages pour des volumes de 61 pages), extrèmement bien scénarisées et qui installe une ambiance sombre, morbide sans sombrer dans le gore.

Pourquoi 2 numéros? E.C. Comics était attaqué à l’époque par la censure qui tenait responsable l’éditeur de la violence juvénile (le Hard Rock et les jeux vidéo n’existaient pas encore…). Cela coutait assez cher à produire et il s’en vendra peu, surtout par rapport à MAD magazine qui avoisinait le million d’exemplaires. Donc à bout de souffle et à court d’argent, E.C. ne gardera que son plus gros succès et fermera la division “horreur et suspens”. C’est vraiment dommage car il y a des perles dans ces volumes. L’histoire du type qui apprend à faire croire qu’il est mort pour échapper à la peine de mort et retrouver sa fiancé dont il a tué le mari, est tout à fait dans le ton des Tales… Et on connaît mieux cette série à la télévision car elle a été adaptée dans les années 90 sur la chaîne à péage HBO. Je crois qu’elle passait sur M6, si mes souvenirs sont bons. Mais là encore, les ligues de vertus ont du trouver ça too much pour une rediffusion.

Bon évidemment, cette mini série d’histoire n’a pas été traduite et il faut maîtriser l’américain pour comprendre. On s’en sort quand même avec l’aide des images, même si les scans ne sont pas tous au top de leur forme. Je suis sûr qu’en cherchant bien, on doit trouver des adaptations de ces histoires de manière masquée dans films et téléfilms. Un juste retour des choses car E.C. Comics a pioché aussi chez Lovecraft et Bradbury qui n’a pas trop apprécié. Il me reste 137 pdf à relire… mais promis, je ne parlerai pas de toutes les séries. Vous savez où les trouver, maintenant.

Written on October 19, 2017
Categorie : bd
Tags : 1950s,comics,ECComics,horreur,LittératureetBD,policier,suspens