BD - Strange fruit de Jones et Waid (2015)

Les comics US sont souvent caricaturés comme des BD de superhéros… Mais si je sature un peu avec les adaptations baclées de Marvel, je suis un peu plus tolérant avec la BD. Preuve en est ce Strange Fruit sorti en français cette année.

Il s’agit, pour l’instant, d’une mini série avec pour super héros, un curieux extra-terrestre prenant la forme d’un grand et musculeux homme noir. Problème, il débarque dans le Mississipi des années 20, où règne le Ku Klux Klan et en proie aux inondations. Pour couronner le tout, Washington a eu la bonne idée d’envoyer un ingénieur noir pour régler ce problème avec le fleuve indomptable.

Le sujet principal de cette BD ne va pas être “le super héros qui sauve tout le monde est invincible”. Non, c’est bien de racisme et de ségrégation raciale dont on parle, avec un personnage secondaire, Sonny qui est le rebelle, accusé injustement de vol. Avec l’ingénieur, on tient nos trois héros dont les histoires se télescopent. Le scénario, dans ce premier volet, se contente de poser un contexte tumultueux. Au milieu de tout ça, se trouve un sénateur qui semble souvent dépassé par les évènements et pense plus à se faire réélire qu’à trouver des solutions.

Ce qui m’a attiré dans cette BD, c’est le dessin de l’anglais JG Jones, connu pour ses couvertures chez DC Comics. Il faut le dire : C’est du grand art avec un gros clin d’oeil à la peinture hyperréaliste américaine. Il joue énormément sur les ombres et a trouvé vraiment un style qui convient à ce Strange Fruit (allusion à la chanson??) avec l’aquarelle. Si l’histoire ne tient pas forcément toutes les promesses, je me demande si sur la longueur ça ne sera pas mieux. Un bel ouvrage pour les amateurs, quand même et dont j’attends la suite.

PS : En Anglais, c’est assez complexe à lire avec des expressions du sud. Mais ça n’en est que plus intéressant pour se fondre dans cette époque. 

Written on October 10, 2017
Categorie : bd
Tags : 2010s,comics,LittératureetBD,racisme,usa