Souvenir de Gamer - Space Invaders (1978)

Qui ne connait pas cet ancêtre de tous les jeux de tir / Shoot’em up ? Il est même devenu un emblème de street art, ou de fringues branchées… Mais n’est-il pas démodé aujourd’hui ?

C’est ce que je me disais en me remémorant les premières versions auxquelles j’ai pu touché… C’était sur une vieille borne d’arcade d’une fête foraine de campagne, un été, je crois. Il y avait bien longtemps que le jeu était sorti mais on pouvait encore être fasciné par le défi de tuer ces aliens qui descendent peu à peu vers le vaisseau. Je n’avais pas encore d’ordinateur ou de console chez moi. L’Atari 2600 avait fait son beurre avec l’adaptation de ce jeu. J’ai souvenir aussi de la version Coleco avec ses pads si particuliers, qu’on trouvait aussi en démo chez les revendeurs. Et puis il y a eu aussi les versions transportables un peu plus tard dans les années 80, quand Nintendo avait déjà creusé le sillon avec ses Game&Watch.

la video

Ok, c’est moche, vu comme ça de manière brute. Mais le jeu est simple à comprendre, addictif car on se dit sans cesse qu’on peut battre son score, si ce n’est pas celui de la borne. Pendant des années, je n’ai pas joué à ce jeu sorti par Taito en 78 (aujourd’hui ça appartient à Square Enix). Et puis il y a quelques années, l’éditeur originel a eu le bon goût de sortir un Space Invader Extreme sur Nintendo DS. J’ai replongé car il y avait un vrai effort pour renouveler le jeu sur un principe similaire. C’était coloré à souhait avec des effets en fond, des bonus dans tous les sens, et toujours le même type de pattern. 30 ans se sont écoulé et le principe du jeu fait mouche. J’ai retrouvé ce même jeu sur le XBLA de la XBOX360 et ce fut aussi un bonheur.

capture

Space invader Extreme sur DS/XBLA….en émulation

Aujourd’hui, Taito monaye assez cher (beaucoup moins que la version DS….) une version Android qui n’apporte pas d’innovation et singe une borne d’arcade. Autant sortir un émulateur, alors. Sinon, les clones ne manquent pas pour se faire une idée, mais combien sont des attrape-pubs…En rejouant aux plus anciennes des versions en émulation, on s’aperçoit que la magie opère encore, malgré tous les shoot em up les plus impressionnants qui sont sortis. Le principe ultra simple mais ouvrant à des stratégies variées, reste toujours addictif. Même sans couleur, graphisme et musique, ça marche encore. De quoi se poser des questions …

Written on December 21, 2017
Categorie : geek
Tags : 1970s,geek,Geekeries,jeuvideo,retrogaming,shootthemup,tir