Souvenir de Gamer - Rainbow Island (1987)

Sous-titré “The Story of Bubble Bobble 2”, c’est la suite officielle de la licence Bubble Bobble, largement plagiée… Mais justement, ce jeu là n’a pas eu l’honneur du plagiat, peut-être par son originalité.

Cette fois, point de dragons mais deux bonshommes bien humains…. mais qui lance des arcs-en-ciel. Comme d’habitude, un méchant a envahi les îles où vivaient nos héros, et ils ne sont pas contents. Surtout que l’eau monte jusqu’à les submerger. Heureusement, avec ces arcs-en-ciel, ils ont à la fois une arme et une manière de grimper dans les niveaux. Voilà toute l’originalité de ce jeu de plateforme en scrolling vertical.

Comme souvent, j’ai découvert le jeu avec une compilation sur Amstrad CPC… Mais il était sorti en arcade par Taito, puis sur à peu près toutes les machines de cette époque (de 89 à 91), dont le … FM Towns, ce curieux PC japonais à base de 386 avec du multimédia avant l’heure. Même sur la petite machine au Z80, c’était coloré, avec une bonne musique et des niveaux regorgeants de bonnes idées. Il y avait le stress procuré par le temps limité, symbolisé par la montée des eaux. Mais le truc particulier de ce jeu, c’était de maîtriser l’arc-en-ciel, surtout pour sa trajectoire. Il faut en effet enchainer des tirs d’arc en ciel pour faire des escaliers, tout en regardant d’où viennent les ennemis, et en sautant sur les arcs pour les détruire lorsqu’ils gènent. On peut faire prisonnier les ennemis avec les arcs mais il ne faut pas oublier de sauter dessus pour les détruires….Sinon il est très colère, l’ennemi.

Je n’ai jamais retrouvé cette particularité ailleurs, même s’il y a eu de nombreux jeux de plateforme depuis. En plus, le design était très japonais et Kawai, plein de couleurs vives. Pour changer un peu, j’ai pris la version NES :

On remarque tout de suite qu’il y a moins de couleurs, du fait de la machine. J’imagine ce qu’il en serait sur ZX Spectrum. Mais la jouabilité est là. Le jeu ressemble presque à son ainé Bubble Bobble.

Et puis ensuite je suis passé sur la version Megadrive :

Bon, là, j’ai plus de mal avec le coté sombre du jeu. Les ennemis sont bizarres et les couleurs joyeuses du monde avec les iles(non présentes sur la version NES) laissent plance à ce truc sur fond noir, des ennemis gris. Etrange ! Finalement, on peut passer sur la GBC qui  a plus de couleurs mais un focus plus étroit sur le héros.

la video

Au moins, là, vous avez une bonne idée de ce que donne le jeu… Et ça vous donnera envie de lancer des arcs-en-ciel. Parfois on aurait bien envie d’en voir plus dans sa vie?!

1987, par Taito, sur Amiga, Atari ST, Amstrad CPC, Commodore 64, ZX Spectrum, FM Towns, Mega Drive, Master System, NES, PC Engine, Game Boy Color

Written on February 15, 2018
Categorie : geek
Tags : 1980s,geek,Geekeries,jeuvideo,plateforme,retrogaming