Souvenir de Gamer - OCP Art Studio (1985)

Une fois n’est pas coutume, je ne vais par parler d’un jeu dans cette rubrique mais d’un utilitaire. C’est le premier logiciel de graphisme que j’ai pu utiliser dans ma vie et c’était sur … Amstrad CPC.

Pourquoi en parler dans un souvenir de gamer ? Parce que je me suis amusé à retoucher les écrans de démarrage de certains jeux ou les changer, hé hé. J’ai créé mes premiers dessins sur ordinateur avec. On faisait quasiment de la retouche pixel par pixel avec cela mais il faut dire aussi que la résolution limitait le travail. C’était l’outil de prédilection pour créer des sprites, les éléments graphiques qui se déplacent dans les jeux vidéos.

J’ai recherché un peu dans les archives du net pour cela. L’outil est né sur le cousin du CPC, le ZX Spectrum, porté aussi sur les autres machines utilisant le Zylog Z80, l’Amstrad CPC donc et le Commodore 64. On le retrouva sous la forme Advanced en 1987 sur l’Amstrad encore, sur l‘Atari ST et sur l’Amiga. Sur ces deux dernières machines, il y avait une souris, un environnement graphique donc ça ne choquait pas trop d’avoir des fenêtres. Mais sur Amstrad, rien de tout cela, même avec l’environnement CP/M 3…C’est donc impressionnant de voir ce système de menus en haut de l’écran, ces fenêtres qui se superposent comme sur un … Mac de quelques années plus tôt. Le logiciel sera vite dépassé sur les machines 16 bits, comme par un certain DeluxePaint.

Il y avait des « Brush » ou brosses prédéfinies pour faire des fonds comme par exemple des murs. Cela facilitait beaucoup les choses. La vidéo plus bas montre cela. Mais on pouvait créer ses brosses, revenir en arrière, utiliser un crayon de différente taille ou un « aérographe ». On pouvait évidemment travailler dans les différents modes graphiques 0 à 2 de l’Amstrad pour avoir moins de couleur mais plus de finesse. J’en ai copié des exemples, la vidéo plus loin étant en mode 0 soit les 16 couleurs en 160×200, ouahou.

ocp1

Comme l’Amstrad n’avait nativement pas de souris, on utilisait le joystick ou le curseur avec les flèches directionnelles. Je n’ai pas eu la souris AMX compatible. C’était quand même long et fastidieux mais très formateur pour créer des effets par juxtaposition de pixels de couleurs différentes. Cela donnait du brillant, du métallique, du mat, du relief, du reflet. Il valait mieux bien prévoir sa palette avant pour cela. Quand je pense qu’après on avait des milliers de couleurs sur les machines 16 bits.

ocp2

On pouvait aussi utiliser des trames, un peu comme le manga, tiens. C’étais sommaire, en effet et les sauvegardes ne prenaient que quelques octets évidemment. Pas de format de compression et réglages de qualité à cette époque. Il y avait donc une loupe, un outil pour mettre du texte, des formes de base, du remplissage, la sauvegarde des couleurs de la palette. Ce petit menu en haut était finalement très efficace. Après avoir cherché des vidéos, je me suis collé à en faire une grâce aux options d’enregistrement de … WinApe, sur une de mes musiques. Ah oui, c’était édité par Rainbird, éditeur de jeux… de Telecomsoft. Mais c’est un certain James Hutchby qui créa la première version. Allez, on prend la DeLorean

la video

Comme j’ai un peu branché Fred là dessus, il a sorti une vidéo lui-même sur la même chose avec les exemples et tout et tout. Malheureusement j’ai perdu tous les dessins que j’avais faits, dont celui de ma maison en isométrique, ou de la Citroen XM qui venait juste d’être élue voiture de l’année en Europe (si si, … quand elle ne tombait pas en panne à la sortie de la concession). Vue la résolution, il y a eu des concessions sur les détails. Des heures et des heures de boulot que je ne me vois pas refaire. Je n’avais pas trop aimé le tuto d’Amstrad 100% dont parle Fred, préférant faire mon truc à moi. Mais je me souviens l’avoir commencé. J’avais oublié le truc pour faire clignoter les couleurs, ce qui permettait de faire des effets de défilement sur les « splash screen » de l’époque. La classe, je vous dit. Et depuis, je suis revenu au crayon, stylo, feuille, … ou au smartphone pour faire le « Cadavre exquis » avec Odysseus.

Juste pour le fun, je vous ai bricolé ce que ça donnait à peu près sur OCP Art après quelques heures (alors que là j’ai fait ça avec Paint en 10 minutes)

monimage

Written on June 25, 2020
Categorie : geek
Tags : geek,jeuvideo,retrogaming,1980s,utilitaire,graphisme,amstradcpc