Géopolitique - migration et inversion des rôles (fiction ? )

2035….L’Europe est toujours en guerre après sa dissolution et la sécession de ce qui est devenu l’APHA (l’Alliance Pologne-Hongrie-Autriche). Les jeux d’alliances et de religions ont créé un morcèlement du continent qui n’a plus maintenant aucun rôle international. La Chine et les Etats-Unis ne s’embarassent pas de négocier des traités de paix, trop contents de s’être débarassé d’un concurrent génant. Mais pour les populations européennes, c’est l’Exode !

La Russie de Vladimir Poutine, toujours officiellement vivant, a bâti un mur contre ces réfugiés. Personne ne tente plus la traversée de l’Atlantique, trop dangereuse par bateau. Alors les migrants Espagnols, Portugais, Français, Italiens s’en vont sur la Méditerranée sur d’anciens chalutiers et bateaux de plaisance pour trouver refuge en Algérie, Maroc, Tunisie. L’ile de Djerba est submergée. En Turquie, ce sont maintenant les migrants Bulgares, Grecs, Roumains, qui affluent sur les rives du Bosphore, provoquant des révoltes de la faim, des incidents avec les populations  issues des précédentes migrations, sévèrement réprimées par le gouvernement. En Egypte, le gouvernement du Marechal Sisi a décidé de couler les bateaux, après que des sondages aient montrés que les Egyptiens ne veulent pas “accueillir toutes la misère du monde”. L’Algérie préfère renvoyer les migrants européens dans leur pays alors que le Maroc a ouvert des camps dans le désert du sud du pays, le temps de “traiter leurs dossiers”.

A Gibraltar, la situation est critique. Le territoire est constamment l’objet d’émeutes entre migrants et d’une répression policière violente pour les empêcher de passer ce bras de mer. L’Angleterre, jusqu’ici en dehors du conflit, a lancé une flotille de bateaux militaires dans la Manche et l’Atlantique pour “raccompagner” ces migrants vers le continent. Mais outre-manche, une photo a fait scandale : La photo du petit François, 2 ans, mort sur une plage de Cornouailles. Elle a fait le tour du monde et des membres de sa famille, réfugiés au Canada, ont été interviewés par toutes les télévisions. Pourtant, après les promesses d’accueil, de répartitions de quotas de la part des pays riches, rien n’a changé et tous les jours, ces Européens desespérés viennent mourrir dans l’Océan, dans l’indifférence générale. Les marchands d’armes bresiliens, russes, israeliens, chinois et américains continuent d’approvisionner les factions rivales du continent. Par chance, les projectiles nucléaires avaient été neutralisés lors de l’accord OTAN-RUSSIE2027. Le gouvernement français d’union nationale Valls-Le Pen, en exil à Reikjavik, tente toujours de négocier un cessez le feu avec le Royaume de Belgique-Hollande. L’Allemagne est toujours divisée en deux camps : L’est pro-APHA contre l’Ouest pro-Suisse. Qu’il semble loin, le temps où l’Europe recevait le prix nobel de la Paix.

Written on September 4, 2015
Categorie : geopolitique, reflexion
Tags : fiction,Geopolitique,guerre,migrants,migration,politique,Réflexion