BD - Michel Vaillant 25-26 - Des filles et des moteurs, Champion du monde de Graton (1974-1975)

Je traite de deux albums en même temps car ils sont liés. Et puis ce sont aussi des albums qui sortent du lot après les errements de la série (introduction du leader, histoires trop basiques)

image

Nous sommes dans un tournant de la série car … Michel Vaillant est maintenant marié avec Françoise Latour. Le premier tome de ce duo va se focaliser sur les relations homme-femme. On y parle des amours entre pilotes et “civiles” mais aussi des pilotes femmes, qu’on a déjà rencontrées dans des tomes précédents. Même si ça reste assez macho, on sent quand même plus de présence féminine sur cette période. Comme je disais, Jean-Graton a mis un peu de côté son “ennemi”, le Leader, même s’il fait quelques apparitions subliminales. Il va travailler un peu plus son personnage principal mais aussi les amis du héros, Steve Warson ou Yves Douléac, le jeune qu’il a pris sous sa protection.

image

Et puis, comme le titre du second tome l’indique, on devrait enfin voir un Michel Vaillant champion du monde de F1 car pour l’instant, ce n’était jamais très clair sur les titres obtenus, malgré toutes les victoires. Nous sommes dans les années 70 et la F1 a maintenant des sponsors. Elle se professionnalise. Les deux albums montrent toutes les stars de l’époque (Fittipaldi, Peterson, Ickx, Regazzoni, …) et même les journalistes mythiques (Crombac évidemment….). C’est l’époque des F1 “à cheminée”, des énormes pneus arrières, des formes en coin juste avant l’apparition des jupes et de l’effet de sol. Il y a des scènes très détaillées comme le tour embarqué à Monaco. Mais j’ai aussi apprécié l’ambiance du Rallye de Monte-Carlo de l’époque avec les Alpine, les Ford Escort, les Lancia Stratos …. et une Vaillante peu imaginative avec un style très Bertone, pour les connaisseurs. Il y a juste à noter l’hommage à François Cevert, disparu l’année précédente. Et pour compléter ça, on a les 24h du Mans et Indianapolis, les musts du sport automobile, donc !

Le premier album traite donc moins d’automobile mais le peu qu’il y a est très réussi. Le second est un témoignage très précis sur cette F1 de l’époque, et se révèle indispensable pour les années 70, comme d’autres l’étaient pour les années 50-60 auparavant. Malheureusement, cette reprise en main de la série ne va pas être de très longue durée… J’aurais peut-être l’occasion d’en parler ensuite avec les années 80-90, ou pire, les années 2000.

image

On peut maintenant trouver les voitures en modèle réduit…

Written on March 26, 2019
Categorie : bd
Tags : 1970s,Automobile,aventure,bd,franco-belge