Blog - Quand la machine semble possédée...

Pour un peu, je n’aurais pas pu écrire ce billet. Non pas que j’en n’ai pas d’avance (j’en ai même pour 2 mois….), mais parce que ma machine habituelle m’a fait des misères.

Le problème est que je ne comprends pas ce qui s’est passé. D’abord ma vieille Debian m’a fait un coup de calgon sur un update. Bon, ça arrive et j’ai donc réinstallé en profitant pour changer de Debian pour la dernière 8 puisque j’avais du temps. Ca m’a permis de tester la robustesse de mon système de sauvegarde semi automatisé, pas très éloigné de ce que pratique Cyrille, apparemment. Mais premier couac, la sortie de veille merde, malgré ma modification de Grub. Je me dis que ça vient de la version de Debian et que je chercherai après. Mais voilà ensuite qu’elle ne veut pas monter mes volumes de NAS au démarrage. Et puis ensuite, l’installation d’Opera me donne un truc bizarre : Aucun site du groupe Alphabet/Google ne passe sur Opera, alors que ça passe bien sur Firefox. En cause, le certificat SSL qui est refusé. Je n’ai rien trouvé ce jour là dans les configs ou sur les forums d’Opea et je me résigne après plusieurs essais et redémarrage.

Le lendemain, miracle : Les volumes sont vus, Opera fonctionne, mais il me reste encore le problème de veille. Je remets mes données bien en place, et hop, ça n’aura été que quelques heures de perdues. Le lendemain, catastrophe : Grub me perd d’abord l’option Windows dans le menu mais plus grave, je ne peux plus démarrer la Debian, FSCK refusant obstinément de corriger une erreur. Pas de panique, je décide de reprendre tout à zéro et d’aller tester mon disque dur. Je parviens à réinstaller un Grub qui marche, à rebooter sous windows, à tester le disque et ses paramètres SMART : RAS. Je teste avec d’autres outils : RAS. Alors je shoote les partitions Debian (parce que ça prend moins de temps que de chercher des heures…), je recommence une installation en mode non graphique, comme je pratique d’habitude (j’avais fait l’autre en mode graphique), et je remets tout d’applomb : Nickel, tout passe… même la sortie de veille ! A ne plus rien y comprendre.

Bon, j’en ai vu des pareilles avec des images disques windows qui donnent des résultats différents sans explication autre qu’un bit de données qui est resté coincé. J’ai donc une Debian Jessie fringante, avec la certitude qu’il faut bien penser à sauvegarder ses données. Mon Windows a repris un peu de service le temps de, mais s’avère aussi un peu usé (j’en ai profité pour faire les mises à jour). J’ai pensé à une faiblesse du contrôleur de disque, peut être, mais je me doute que cette machine se rapproche de sa fin. Au prix que je l’ai payée, elle est rentabilisée. Ma Debian Mate consomme donc 195Mo de RAM au démarrage, ce qui me va bien. J’ai perdu quelques bugs/manques de Thunar au passage et à part quelques ralentissements dans les menus, ça tourne bien. Il faut à peine 25 minutes pour refaire une installation donc rien de grave non plus. Je garde aussi la trace de ma procédure avec les modifs de grub, fstab, …. , dès fois que l’âge…!

Dans ces moments, qui arrivent évidemment quand on n’a pas le temps, on se demande ce qu’il se passe. On a beau essayer d’être logique, on devient superstitieux, incrédule, on perd la confiance. Car finalement on oublie que la machine s’use et on lui fait aussi trop confiance. Je parlais avec Gilles du peu de confiance que j’avais dans les coffre-forts à mots de passe. Ici, ça ne m’aurait pas forcément dérangé mais j’ai quand même tendance à penser sans arrêt à la solution humaine qu’il y aura derrière si…, donc à avoir un système de mot de passe mnémotechnique. Penser au pire, c’est aussi se remettre en question. Et la confiance est parfois bizarrement placée, comme ce que démontre une enquête américaine qui dit que les clients de voiture autonome ont plus confiance dans les GAFAM que dans les constructeurs automobile. Le paradoxe est aussi que le facteur humain peut aussi être la cause des accidents…. Finalement, j’aurais eu aussi des problèmes similaires avec un logiciel non libre et la debian a l’avantage d’avoir une large communauté, si besoin. La confiance, c’est aussi penser aux autres et à partager ses expériences, bonnes ou mauvaises.

la video

Written on May 27, 2017
Categorie : geek
Tags : blog,debian,hardware,problème,Réflexion,sauvegarde,toshibanb300