Android - Test de la manette bluetooth Ipega PG-9025

A force de donner dans l’émulation sur Android, je lorgnais vers une manette me permettant de jouer à autre chose que des RPG et jeux d’aventure. Car en tactile, il vaut mieux oublier les jeux d’action. A moins d’avoir une manette.

Mon cahier des charges : Une manette pas trop grande, avec des sticks et un D-Pad, qui s’adapte à tous les émulateurs et à quelques jeux. Pas de piles et surtout pouvoir intégrer un smartphone jusqu’à 5,5” juste au dessus. Et le tout à moins de 30 euros!

J’ai donc éliminé pas mal de produits, comme ceux de 8Bitdo ou les Moga. L’un n’intègre pas le smartphone et l’autre est trop cher. Une marque est vite sortie du lot : Ipega. Ca vient de Hong Kong et ils ont une pléthore de modèles dans tous les sens. Avantage, il y a beaucoup de retours utilisateur donc d’aide en cas de problème. Et j’ai donc commandé la bête pour moins de 20 euros. Avec ça on a donc une manette avec une petite batterie 300maH et un cable pour la charger sur un PC. Accessoirement, ça marche sur PC, iOS et donc Android.

Premier contact

Je ne vais pas vous faire de vidéo ou photos du déballage, il y en a déjà des centaines ailleurs. Mais la boite et surtout la manette respirent une qualité très acceptable. Déjà il y a le plastique, solide et agréable au toucher, ce qui ne fait pas transpirer en été. Par contre, au premier abord, je trouve les sticks trop mous, ma référence restant la Dual Shock 2 de Sony. Le D-Pad, par contre est trop rigide et ne facilite pas les diagonales. Un truc qui me paraissait gadget, c’est les boutons pour lire les fichiers audios et régler le volume. Je verrai plus tard que ça a son utilité. La notice est en chinois et anglais n’est pas forcément claire avec un tableau qui est contredit par le paragraphe android.

Raccordement au smartphone

J’ai toujours détesté le Bluetooth et une fois encore, il m’a joué des tours. Déjà, il semble qu’il faille une version 3.0 du Bluetooth, ce qui n’est pas le cas des Box TV android, par exemple mais de la plupart des smartphones. J’ai tatonné au départ en lançant d’abord le bluetooth sur le téléphone puis en le lançant sur la manette par la combinaison HOME+X. Raté. Il faut faire l’inverse, c’est à dire faire HOME+X, puis allumer le bluetooth du téléphone, faire la recherche et appairer. Après, il suffira d’appuyer sur l’appairage déjà réalisé.

Emulateurs compatibles

J’ai testé les émulateurs suivants avec réussite :

  • Androgens pour la Megadrive/genesis
  • NESOID pour la NES
  • N64OID pour la N64
  • Drastic pour la DS
  • SNES 9X pour la SuperNintendo
  • PCE EMU pour la PC Engine
  • EPSXe pour la Playstation
  • MAME4DROID (là, j’ai un problème avec le programme sur mon smartphone puisqu’il refuse de fonctionner aujourd’hui avec ou sans manette….)

Pour certains, il y a une reconnaissance rapide (ePSXe) mais il faut toujours vérifier la configuration des touches (KeyMapping). Pour Drastic, il faut aussi penser qu’une DS se tient en vertical mais que parfois un écran vaut mieux que l’autre en plus grand (voir ci dessous).

A l’utilisation

Petite déception pour l’instant sur l’utilisation du stick de droite qui n’est pas actif. Sur Gran Turismo, cela aurait pu être bien pour la progressivité de l’accélération et du freinage mais on s’en sort honorablement. Pour le reste, j’ai retrouvé de très bonnes sensations. La preuve, j’ai pu faire un bon score dans le Tetris DS, comme le prouve la capture au dessus. Comme je l’avais lu, les gachettes L2 et R2 sont positionnées trop hautes et trop près du smartphone qui est maintenu par une pince avec ressort. Pour ceux qui ont des gros doigts, ça sera dur. Je la trouve aussi un peu petite (je l’ai voulu…) ce qui fait que je ressens la même fatigue que j’avais sur ma GBA SP sur une partie de Castlevania Aria of Sorrow. Le problème de diagonale ne m’a pas trop géné et j’ai beaucoup progressé sur PC Kid maintenant…. oups, je fais du teasing des prochains jeux chroniqués.

Conclusion

Après avoir testé d’autres modes pour voir, sans succès, je trouve que le mode X convient quand même très bien à mon besoin. Pour moins de 20 euros, avec des jeux ridiculement petits en taille (un jeu NES, ça fait souvent moins de 100kO), on se retrouve avec des consoles dans sa poche, ce qui évite de ressortir les vieilleries et de trouver une télé avec du péritel. Est-ce que je confierai ça à un enfant pour autant? Hum, vous connaissez déjà mon avis sur les smartphones pour les enfants, non ? Par contre, sur une box android adaptée, ça fait une solution à moins de 100 euros pour évider des câbles partout et des sélecteurs Peritel. Une bonne affaire dont je verrai la tenue dans le temps.

PHOTO

Avec un gros smartphone, ça donne ça!

Written on December 4, 2017
Categorie : geek
Tags : android,émulateur,émulation,bluetooth,geek,Geekeries,ipega,jeuvideo,joypad,matériel,retrogaming,test