Web - Petite histoire d'un internaute - 2001 à 2005

suite de l’article : C’est en voyant des jeunes bacheliers curieux de comprendre les méandres de l’internet que je me suis revu à mes débuts, il y a pratiquement 18 ans. L’occasion de raconter ma petite histoire du web, où peut-être d’autres se retrouveront…

L’arrivée de l’ADSL va définitivement changer la donne. Pour moi, ça sera un petit modem blanc de marque ECI, qu’il valait mieux éviter de brancher en USB. 512K de débit, un truc inimaginable qui enfin permettait de télécharger musique et même films et même de regarder dans ce que l’on appelait déjà le “streaming”. Il y avait juste peu de serveurs capable de le faire et donc pas d’hébergeurs de vidéo. Certaines start-up se lancaient dans ce qu’ils appelaient des “chaines TV en lignes”, avec plus ou moins de moyens pour se filmer sur des sujets bien définis. Les services de vidéo en ligne et la TNT auront raison de tout cela plus tard, l’explosion de la bulle internet en 2000 ayant fait un premier nettoyage.

modemeci

A partir de 2001, le grand public a commencé à investir beaucoup plus le web, sans en connaître les codes, les risques, mais ça c’est une autre histoire. Une forme de sites est particulièrement active : Les forums. Déjà à cette époque, on a bien évolué depuis les débuts avec des installations relativement faciles sur des espaces personnels avec phpBB notamment. Je m’y essaierai et j’aurais l’occasion de m’investir sur quelques uns. D’abord simple utilisateur, j’en deviendrai petit à petit modérateur puis, après bien des péripéties, administrateur et ce que l’on pourrait appeler maintenant “Community Manager” pour animer le tout. Comme dans la vie réelle, des groupes se forment, des affinités se créent et aussi des rivalités. Garder son sang froid, essayer d’apaiser tout en animant quelque chose qui ne peut que “mourir” par effet de mode est prenant, usant, surtout à une époque où l’on découvre le phénomène du “Troll”.

phpbb

La mode est déjà au** tchat** via les vénérables canaux IRC dont je rédigerai quelques tutoriels pour les débutants sur les forums. Mais c’est d’abord AOL Instant Messenger (AIM pour les intimes) qui permet de relier les gens avant que tout le monde ne bascule sur MSN Messenger. Paradoxalement, l’arrivée du tchat va tuer les forums, des groupes se formant, les discussions se déplaçant en direct plutôt qu’en différé. Il ne reste finalement que des gros forums spécialisés, notamment dans tout ce qui est entraide, aussi bien en informatique qu’en cuisine, santé, etc… Je comprendrais assez vite le virage pris pour laisser le rôle d’admin/community manager à d’autres plus motivés par le sujet. J’avais vraiment l’impression de n’avoir fait ça que pour rendre service à des amis, enfin dans l’usage du mot à l’époque.

irc

La révolution de l’ADSL va amener un développement du téléchargement “illégal”. Napster est déjà au rayon des souvenirs pour ce qui a été appelé “Peer to Peer”, ou P2P. Son successeur est un conglomérat de réseaux avec des clients de connexion variés. GNUTella prend son envol avec des logiciels comme Morpheus, Limewire, en plus du réseau Kazaa. Les utilisateurs y laissent en partage des fichiers MP3 de plus ou moins bonne qualité et cela scandalise les maisons de disques qui feront fermé le réseau FastTrack de Kazaa. Coté films, cela commence à se développer. Le système Direct Connect devient à la mode, même s’il faut partager beaucoup pour avoir droit à beaucoup télécharger. J’encode moi même quelques DVD inusités et peut-être trainent-ils encore quelque part. Les modes changent très vite et c’est maintenant au tour d’EDonkey2000 de remporter tous les suffrages. On se file des listes de serveurs pour s’y connecter. Les films, musiques et logiciels pirates s’y échangent avec des risques de virus et de fakes. eMule prendra vite sa succession pour des raisons techniques tout autant que de confort quant à la liste des serveurs de partage. Après des années de règne, l’animal à grandes oreilles sera détrôné par un ruisseau ;-) . En attendant, cela permet de découvrir à moindre frais tout un pan de la culture musicale souvent ignoré par les Fnac, les radios et même les médiathèques. Ce sont d’abord les vieilleries rares qui captent mon intérêt, avant même les nouveautés qui caracolent en tête des ventes de CD.

edonkeykazaadc

Ce qui m’a très rapidement intéressé, après ma participation à des forums, a été d’écrire des articles. J’ai vu que je pouvais intéresser des personnes sur quelques sujets et j’ai regardé quelles  plateformes existaient pour cela. Une nouvelle forme d’expression commence à arriver et on appelle ça le “Blog”, pour Weblog, sorte de carnet de note public ou journal intime pour certains. Live Journal a son heure de gloire mais reste très peu personnalisable à l’époque. Je m’intéresse alors aux possibilités d’auto-hébergement et teste un jeune CMS ou moteur de blog baptisé DotClear . J’y ferai mes premières armes, tombées aux oubliettes depuis ou presque. Il faudra encore quelques années pour que cela murisse, autant dans les outils que dans ma tête. L’age d’or des blogs français arrivera bientôt… sans que la langue française y ait beaucoup gagné.

dotclear1

Je suis plus accaparé par le jeu vidéo et une nouvelle possibilité offerte par l’ADSL : Le jeu en ligne. Pas besoin de serveurs mais juste d’une connexion correcte et d’un bon ping pour inviter les copains sur une partie via une IP balancée dans un tchat. Le FPS est déjà à la mode et notamment Return to Castle Wolfenstein, puis Medals of Honor qui tiendra longtemps ma préférence avant de se faire détroner par Battlefield 42. Je verrai vite mes limites sur les parties de Unreal Tournament tandis que je dégouterai vite mes amis sur Insane , petit chef d’oeuvre méconnu de Codemasters alliant course de voiture et épreuves à la Unreal. J’irai aussi à quelques LAN Party avec des amis dans des salles parisiennes mais mon pouvoir de concentration et mes capacités me feront vite abandonner cette activité. Quant aux parties ouvertes, elles sont déjà très sensibles à la tricherie via des patchs, cheats…A vous dégouter de jouer. La course à l’armement des cartes graphiques PC m’a déjà poussé dans les bras des consoles qui deviendront elles aussi Online.

insane

L’arrivée du grand public via l’ADSL a eu un effet de bord : Le développement du commerce et avec lui, les publicités, le spam…On s’inquiète encore de faire ses achats en ligne, de donner son numéro de carte bleue. Paypal n’est pas encore dans les mœurs mais attendra l’essor d’Ebay sur notre territoire. L’e-carte bleue tarde à décoller (l’a t elle fait??) mais cela n’empêche pas tout le monde de développer des magasins en ligne. Et qui dit commerce, dit publicités. Si au début, on se réjouissait d’avoir quelques emails, maintenant les boites à lettres électroniques se remplissent mystérieusement de publicités, le spam. Et il faut filtrer manuellement en créant des règles de filtrage dans son client mail. Je fais mon premier achat, prudemment en contre remboursement à la livraison. Désormais, le pli est pris et les ventes par correspondance ne seront plus jamais comme avant. Le financement et la monétisation des sites aussi et on parle déjà de référencement de site.

myspace

On ne parle pas encore de réseau social mais pourtant, après les premiers blogs hébergés par la plateforme skyblog, la mode devient à la page Myspace, notamment parce que tous les groupes et artistes de musique en ouvrent aux Etats-unis. Cela devient vite un phénomène, plutôt intrigant tant la plateforme paraît mal fichue, bricolée et buggée. Mais le boom du réseau social n’en est qu’à ses frémissements, surtout en France où l’on a toujours 2 ans de retard par rapport aux USA, ne serait-ce qu’à cause de la traduction.

ebay2000

Mais la révolution de cette période va être l’arrivée du moteur de recherche Google, basé sur une technique bien différente de celle d’Altavista et à l’efficacité redoutable avec sa page toute simple. Déjà, les recherches internet transitent toutes par là, les sites s’adaptent à cela dans leurs metatags et autres fichiers sitemap ….Et pendant ce temps, un trio d’anciens de Paypal crée un site d’hébergement de vidéo baptisé Youtube. A ce moment, le web tel qu’on le connaît aujourd’hui est quasiment créé. Le reste n’est que cosmétique et forme, comme on le verra dans le prochain épisode.

à suivre et fin…

Written on July 3, 2015
Categorie : geek
Tags : geek,Geekeries,histoire,internet,web,histoire,2000s