Cinéma - Get out de Jordan Peele (2017)

Pas d’été sans un bon film qui fait peur! Et cette année, le film pour ça pourrait être ce Get Out, moins classique qu’il n’y paraît.

La scène d’ouverture montre un “afro américain” cherchant son chemin la nuit dans une riche banlieue blanche. Cela rappelle presque les noirs abattus par la police, et qui ont provoqué les émeutes aux USA. Mais ici, il se fait simplement assommer et embarquer dans une Porsche 944 blanche… Oui, c’est la seule voiture du film sans placement produit.

petit aparté…. Comme 99% des films US, celui là se finance aussi par le placement produit, dont deux gros pour Microsoft (tablettes, téléphones, moteur de recherche Bing…), et un autre pour Lincoln.

Et on se retrouve ensuite avec un jeune couple, le photographe Chris Washington et sa fiancée Rose Armitage qui dont le présenter, le week-end à ses parents. Nous les suivons sur la route où ils ont un accident avec une biche. Le policier local est plutôt agressif avec Chris et Rose le défend….Et les voilà dans la famille, des blancs démocrates bon teint. La mère est psy, spécialiste de l’hypnose et le père Médecin. Le frère de Rose arrive ensuite, lui aussi en études de médecine, mais tendance fou dangereux, quand on le voit poser des questions à Chris. Les domestiques (noirs) sont étranges, avec des visages et regards figés, un comportement aléatoire. Et pour couronner le tout, ils organisent une garden party avec toute l’intelligentsia blanche du coin.

Bref, on comprend très vite qu’on n’est pas dans une romance ou un film sur le racisme mais qu’il y a un mystère derrière tout cela. Alors c’est quoi? Le fils est-il un tueur en série? Va-t-on avoir un enième slasher movie où le black de service ne meurt pas le premier mais remplace la blonde virginale dans le rôle d’héroine? Effectivement, il ne meurt pas, puisque c’est le héros. Mais pour le reste, il y a des surprises et un mystère qui est bien caché dans la première moitié du film. Un indice : La mère est une spécialiste de l’hypnose pour soigner les dépendants au tabac….Vous voudrez prendre des patchs de nicotine ou une autre technique après! Je n’en dis pas plus mais le film monte en puissance graduellement, avec de petits twists bien sentis.

la video

La plupart des acteurs sont oubliables sauf Catherine Keener, la mère, qui distille son mystère par un simple regard. C’est plutôt efficace sans atteindre des sommets et il faut percevoir l’humour au second degré. On ne tombe pas non plus dans le gore, l’horreur, ce qui rend le film déjà plus accessible dans le rayon “teen movie” ou “young adult”, comme on dit aux USA. Un divertissement qui relève le niveau du genre, donc, avec un brin de contenu politique comme on avait oublié dans ce style de film. Le réalisateur Jordan Peele, également acteur, signe là un premier film prometteur.

Written on July 3, 2017
Categorie : cinema
Tags : 2010s,Cinéma,horreur,mystère