BD - Les Danois de Clarke (2018)

La légende veut que c’est après une conversation avec Zidrou que l’idée de cette histoire à germer chez Clarke : Et que se passerait-il si des enfants d’immigrés naissaient blonds aux yeux bleus ?

cover

Sorraya, réfugiée jordanienne donne naissance à un joli bébé tout blond aux yeux bleus. Son mari fait faire un test de paternité : Il est bien de lui… La famille rejette pourtant l’enfant et la mère. Mais elle n’est que le premier cas répértorié d’une épidémie qui se propage dans toute l’Europe. Des journalistes baptisent ces enfants Les Danois. Martin, jeune généticien, a détecté le premier ce phénomène mais a masqué les résultats avant de se cacher. Deux journalistes enquêtent aussi dans cette Europe que le virus met sans dessus-dessous. Course au vaccin, manigances politiques, émeutes et attentats attendent nos héros et héroïnes.

Il faut se rappeler que la Belgique connaît une montée de l’extrême-droite comme bien des pays d’Europe avec l’arrivée des migrants…enfin en 2018. Des actes racistes ont été nombreux aussi. L’idée de ce virus est assez amusante dans un contexte de 2020 et l’histoire en elle-même tient la route. Mon principal problème vient du style de dessin qui manque clairement de détail malgré la mise en couleur, en dehors de plans architecturaux. Question de goût mais ça ne me touche pas. On se perd aussi un peu avec cette abondance de personnages secondaires dont on ne comprend pas vraiment le rôle. Il faut dire que dans le croisement des histoires, il y en a . Le fil rouge, c’est la recherche du patient zéro, clé pour faire un vaccin qui fonctionne.

Se mêle à cela une histoire d’amour, une histoire d’amitié, et cela m’a permis d’aller jusqu’au bout de cet album, malgré ces bémols. Cela tient aussi à la conclusion que je vous laisse découvrir. Je trouve que cela vaut plus le détour pour l’idée que pour la réalisation. Cela aurait pu être plus développé notamment dans les manigances politico-scientifiques. Et pourtant l’album m’a paru un peu plus long que la moyenne. Pas indispensable mais distrayant et stimulant pour le thème.

image

Written on August 4, 2020
Categorie : bd
Tags : bd,2010s,racisme