Blog - Bilan 2019

Dernier billet du samedi et l’heure du bilan de l’année. Comme cela passe vite !

Statistiques

Au niveau des Statistiques du site, le bilan est mitigé avec une progression jusqu’en Avril avant une baisse régulière jusqu’en juillet et on reste sur un rythme régulier depuis. Si j’atteins le score de 2018, il est peu probable que 2020 soit aussi bon. Bien sur il y a des bloqueurs qui faussent les statistiques, un peu plus que l’année dernière, mais cela n’explique pas tout. J’ai quand même franchi la barre des 1500 articles il y a quelques jours. Il y a eu 30 articles de moins que l’année dernière ce qui reste un peu trop par rapport à mes objectifs de baisse de parution. Les articles sont 10% plus longs qu’en 2018, même si la tendance sur internet est encore à l’inverse…j’emmerde les tendances 😜. Les tutoriels et tests se taillent la part du lion des lectures mais comme j’en fais moins, faute de sujet, ça n’ira pas en s’arrangeant. Les “likes” ont repris depuis que je les ai remis … et il y a moins de commentaires de toute façon. Ce n’est pas forcément étonnant vu ce que je traite comme sujet car il faut avoir lu, vu, écouté ce que je “critique” pour mieux en parler alors qu’un article sur la philosophie du logiciel libre ou sur un sujet geek généraliste est paradoxalement plus accessible. Et la transition est toute trouvée pour parler du bilan culturel de l’année.

Lecture

Pour la première fois, je me suis amusé à un bilan statistique à l’aide de Babelio. J’ai en effet noté tout ce que j’ai lu en romans, essais, BDs, mangas, comics à l’aide de ce site. Et bien ça fait tout de même 170 ouvrages au total. Cela se répartit en 120 BD, 26 Mangas, 3 essais, 13 romans, 3 comics….Bon évidemment, vous remarquez tout de suite qu’il n’y a pas eu autant de chroniques pour tout ça. Et ça vous fait quand même un bouquin tous les deux jours….Est-ce bien raisonnable ? Je vous laisse juger mais j’avais une impression de retard à rattraper. Mes conseils de l’année pourraient se résumer à quelques titres : Le Tardi que j’ai chroniqué ici , “Le Citron” pour les romans, Le “zoo en hiver” de Taniguchi dont je ne me lasserai jamais pour les mangas. J’en ai d’autres dans la pile à lire qui devient tout de même monumentale, que cela soit physiquement chez moi ou dans ma petite liste de ma vie analogique. En plus à Noêl, il y en a qui ont la bonne idée d’en offrir et voilà comment vous n’êtes pas près de voir mourir cette rubrique.

image

image

Cinéma et séries

Cette fois j’ai utilisé les services de Imdb pour le suivi annuel. Ce ne sont pas moins de 169 films et épisodes de série que j’ai pu voir durant cette année aussi. Vous l’aurez compris, quand je ne lis pas, je regarde des images qui bougent. Et parmi ceux-là, il y a quand même une centaine de films vus ou revus. Dans le registre mainstream, j’ai été marqué par Joker, mais j’avoue quand même ma préférence à “Une affaire de famille”, la palme d’or de l’année 2018, qui passe juste devant “Parasite”, celle de cette année. Pour les films français, c’est “Les Misérables” qui emporte ma palme. Pour les séries, j’ai trouvé la nouvelle saison de la Casa de Papel efficace mais j’hésite entre Years and Years et Hippocrate. Là encore, je n’ai pas tout chroniqué sachant que ce sont des choses dont tout le monde parle beaucoup… trop. Et vous verriez ma liste de brouillons ou d’envies, … ça peut couvrir encore quelques années. Comme je l’ai déjà précisé lors d’un article, il y aura du retro en série, tout comme en films d’ailleurs où je poursuivrai ma “cinémathèque idéale”.

image

image

Boulot

Pas de rubrique musique car je me suis plus plongé dans d’anciens albums que dans les nouveautés et rien ne m’a assez marqué pour mériter cette mise en lumière. Alors je parlerai plutôt des bonnes méthodes que j’ai du mettre en place. En effet, cette année, dans la continuation de la précédente, j’ai pris le temps de m’organiser mieux, de trier efficacement mes mails, de réviser périodiquement mes actions en cours. Au bout de 6 mois de mise en place, je constate que ça marche avec quelques simplifications bienvenues par rapport au postulat de base. Il me fallait passer par cette rigueur mais en même temps il faut apprendre à se botter les fesses pour appliquer les choses à la lettre. Comme en plus j’ai eu de nouvelles responsabilités, sans être mieux payé (hum…), tout cela était le bienvenu et j’ai validé peu à peu la mise en place de cette méthode. C’est surtout s’assurer de ne pas avoir trop “la tête dans le guidon”, de garder toujours à l’esprit le besoin du terrain, de continuer à faire de la technique et de la pratique et pas que de la paperasse, des indicateurs. Le pragmatisme est heureusement partagé par d’autres mais s’évapore passé un niveau hiérarchique. J’ai donc près de 80 pages de mon fameux carnet qui sont remplies, griffonnées, tout en ayant le sentiment qu’il manque des choses, qu’il y a encore des progrès à faire dans la mise en forme, la priorisation. C’est toujours avec l’esprit du kaizen que je continue….

Perso

C’est aussi valable pour le perso, cette méthode et j’ai un peu trop laisser filer de choses, je l’avoue. Et comme chaque année, j’ai tenté des choses, fait un peu de musique, terminé les dessins en cours pour trouver d’autres axes pour l’année prochaine, d’autres essais. J’ai lu un peu moins d’articles sur la géopolitique, sans perdre le sujet de vue. Mais je n’ai vraiment plus à coeur d’écrire sur le sujet maintenant. J’alimente le flux de Twitter/Mastodon en automatique et puis je rajoute des petits mots sur ce que j’ai lu ou vu sans avoir envie de les chroniquer. Le micro-blogging est un complément de ce site en fait. En quelques mots, ce que je n’ai pas vraiment aimé ou qui est déjà largement évoqué par d’autres. J’ai toujours tous mes comptes sociaux libres mais ils sont à l’état de mort cérébral. L’entre soi ou la spécialisation ne sont décidément pas pour moi ou juste pour montrer que ça vit encore. Et pourtant j’ai été déçu de voir la dérive de certaines personnes dans ce petit monde. Il y a des choses bien plus importantes dans la vie… j’en parlais la semaine dernière et il y a quelques mois. J’ai déjà évoqué le problème de la réaction à chaud, de la concision du propos…Adieu dont à ces extrémistes qui pensent plus à troller qu’à apporter quelque chose. Au moins, en 2020, le roman feuilleton devrait m’occuper à raison d’un “épisode” par mois. J’ai fait le calcul : Il y en a pour 2 ans, si je suis ce rythme. Et pour une fois, je sais à peu près où je vais dans l’histoire.

Voilà, l’année est terminée. Plutôt pas mal tout ça. La suivante va être difficile à bien des points de vue, vous l’aurez compris. Mais au moins, ça motive. Quant à ce blog, et bien, malgré les moments de blues, je ne le vois vraiment pas mourir. Ah oui, j’oubliais aussi le petit projet que j’ai avec l’ami Odysseus. Une année créative…encore. Portez-vous bien les amis ! Bis bald.

Je termine par un des albums qui a le plus tourné entre mes oreilles

la video

Written on December 28, 2019
Categorie : geek, cinema, litterature, bd
Tags : bd,bilan,blog,Cinéma,Culture,littérature,Réflexion