BD - Babylone de Danijel Zezelj (2012)

Voilà le genre d’ouvrage qui me fait m’écrier un « Waouh » quand j’en ouvre la première page. Mais c’est aussi le genre de « roman graphique » exigeant, car il est … muet.

Danijel Zezelj a appris à dessiner du côté de Zagreb et j’ai souvent beaucoup de tendresse pour les auteurs de l’ex-yougoslavie, ou même de Pologne ou république Tchèque. Ce sont des écoles graphiques avec une vraie personnalité, entre peinture, illustration et photographie. Mais ici, c’est l’amateur de photographie noir et blanc très contrastée qui a été touché par ce que j’ai découvert après cette couverture sombre, mystérieuse et … colorée.

couverture

Babylone, c’est un projet fou de la tour la plus haute du monde au coeur de Brooklyn. Un projet d’un maire mégalomane, en lien avec des promoteurs de la pire espèce. Mais Babylone, c’est aussi ce père et sa fille qui essaye de garder un peu de poésie dans un monde de l’argent et du profit. Il dessine et sculpte, il fabrique un manège mais voit en même temps ce quartier qu’il aime, périr sous les pelleteuses, les adresses qu’il fréquentait et les amis disparaître pour cette tour. Son Manège ? Une commande du Maire pour orner un toît panoramique. A moins que ?

Je parlais de style, Zezelj en a à revendre avec son trait acéré, nerveux qui tranche dans la blancheur de la page pour y insérer ce noir profond. L’œil a parfois du mal au début de la lecture, parce qu’il faut prendre du recul sur un album grand format, et en même temps regarder les détails de ces planches où l’on finit par se perdre dans un labyrinthe. Muet ? Pas tant que ça, les mots viennent naturellement dans notre imaginaire, la musique même avec du jazz ou du rap. Des monstres surgissent, mécaniques ou salvateurs. Et puis dans cette obscurité pesante, la poésie survient, comme le ballon de cette petite fille qui s’envolerait dans un ciel soudain éclairci. C’est beau, plein de sens, et presque trop court. Surtout que je retrouve des quartiers que j’aime à la fin de l’ouvrage…

extrait1

extrait2

Written on August 18, 2020
Categorie : bd
Tags : bd,2010s,graphique,anticipation